Sejour de peche au gros – Ile de la reunion

Quel séjour de pêche au gros à  la Réunion ? (ou à  l’Ile Maurice ?)

Ces deux soeurs jumelles des Mascareignes offrent une grande qualité de pêche au gros, typique des zones tropicales. L’absence de gros fleuve fait que les races pratiquant l’eau saumâtre (tarpon, snook …) y sont par contre absentes.

Pêche du bord – Ile de la Réunion

Du bord, vous pêcherez au lancer ou à  la mouche, dans les lagons (là  où c’est encore autorisé), ou depuis la côte rocheuse, là  où c’est possible. Car à  la Réunion, attention à  la mer ! Les zones de Ste Rose par exemple (dans l’Est), de St Philippe (Sud), L’étang salé (sud-ouest), St Gilles/St Paul (Ouest) sont très bonnes, mais dangereuses. Il sera souvent un peu galère de monter un gros poisson (falaises, houle …).

Les poissons que vous y pêcherez au lancer : carangues, divers thonidés (thon dents de chien), grosses aiguilles tropicales, queenfish, capitaine plexiglas dans les sorties de lagon (buldo ou bombette coulissant sur corps de ligne, émerillon, bas de ligne 2 m 40/100e, hameçon 6 à  2, appât : cabot sauteur -sorte de blennie vivant dans les rochers, au sec, à  pêcher avec un seau et une petite branche, pour le chatouiller et le faire tomber dans le seau).

Pêche côtière – Ile de la Réunion

De nombreuses espèces : carangues, divers thonidés (thon dents de chien, bonites, thons jaunes, thons bananes -wahoo-, … ), grosses aiguilles tropicales, queenfish, barracuda, espadon voiliers, espadons, marlins bleus et surtout noirs (le marlin noir se plait bien à  la cassure du plateau, sur le tombant). Tous ne sont pas là  toute l’année.

  • la traîne aux leurres de surface : barracuda, wahoo, bonites
  • la traîne lente aux poissons nageurs : barracuda, carangues, wahoo
  • la traîne lente au vif ou au poisson mort (bonite), avec ou sans downrigger : barracuda, carangues, wahoo
  • la dérive à  l’appât : wahoo, barracuda, carangues, requins et thon jaune, sur le tombant

Pêche au gros – Ile de la Réunion

De la vulgaire bonite « lakot » (thonine orientale), au grand marlin bleu de 1000 lbs, tout y est possible. Les techniques pratiquées sont :

  • surtout la traîne aux leurres de surface : thons, marlins, coryphènes, wahoo, espadons voiliers
  • la traîne lente aux poissons nageurs : thons, wahoo
  • la traîne lente au vif ou au poisson mort (bonite), avec ou sans downrigger : marlin …
  • la dérive à  l’appât sur DCP (Dispositifs Concentrateurs de Poissons) : wahoo, coryphènes, thons jaunes …

Quel guide de pêche ?

Indiscutablement le plus technique, avec un bateau et un matériel indiscutable : le Réunion Fishing Club. Joêl Leguen est un expert de la pêche au gros depuis de nombreuses années. Il a eu la bonne idée de se présenter sur une petite vidéo :

[Total : 4    Moyenne : 2.8/5]