Peche en mer au Pays Basque

Les basques possèdent une solide réputation de pêcheurs due à  leur
passé de pêche à  la morue, ou plus récemment de pêche au thon. Sans
atteindre l’engouement constaté en Bretagne, la pêche en mer au Pays
Basque
s’avère très variée, avec un potentiel remarquable pour
certaines espéces (maigre, très gros bar, thon).

Pêche du bord

Une côte rocheuse pas très facile d’accès entre Hendaye et Biarritz,
avec deci delà  des plages de sables (Hendaye, Saint Jean de Luz,
Bidart, Biarritz).
Le début des plages landaises sablonneuses à  partir d’Anglet et plus au
Nord

Les techniques les plus favorables :

  • Surf casting : classique pour pêcher daurades, louvines (bar franc)
    -quelquefois très grosses-, maigres, sars, ombrines …
  • Lancer de leurres : pour la louvine, ou le bar moucheté, sur les côtes
    rocheuses (leurres de surface), ou sur le sable (plomb+anguillon, à 
    l’ancienne).
  • Attention ! Vers Guethary, attention aux interdictions d’accès à  l’estran. Législation très flou, certains maitres nageurs (l’été, ouf !) incompétents et très agressifs qui veulent appliquer leur loi sur la plage (je me suis preque fait agresser par l’un d’entre eux -Cenitz, été 2005 si je me souviens bien-, moi, un des rares à  relâcher les louvines qui le méritent (moins de 42 en gros). Je n’ai même pas pu traverser la plage,  canne non montée,  pour accèder à  mes caps rocheux que le capitaine d’armes me tombait déjà  sur le poil. Interdiction de pécher sur toute la côte de Guethary ! Bref, a priori, c’est faux, on a interdiction d’estran (ce qui est quand même exagéré!). Que les chasseurs de poulpe, les ramasseurs de coquillages sacageurs se voient interdire leur pratique, je conçois, mais les pêcheurs à  la ligne !! La chasse y est par contre pratiquée sans problème. Impunité dès que l’on est dans l’eau ? Tout ceci manque beaucoup de pragmatisme. En bref, mes meilleurs spots – sur Guethary- ne m’ont pas vu depuis 2 ans, c’est dommage. Je me rabats sur Biarritz (un comble pour un Bayonnais), sur l’Adour (là , je suis cohérent), ou sur la corniche entre St Jean et Hendaye.

Pêche en bateau

Peu de ports : Anglet, Biarritz (?), Saint Jean de luz et Hendaye.

Les pêches les plus pratiquées : la daurade grise l’hiver, le
maquereau, le chicharri (chinchard), la bonite, le thon l’été, le
chipiron (calamar) l’été et en automne, le maigre et la grosse louvine
(embouchure de l’Adour)

Pêche au gros

Un golfe de Gascogne réputé depuis longtemps pour ses thons, rouges
et blancs, mais qu’il faut souvent aller chercher très loin, sauf à 
certaines périodes de l’année.

De plus en plus souvent, ce sont les
dorades coryphènes et de temps en temps des marlins blancs (plus
fréquents ces 2 dernières années) qui s’invitent à  bord. A quand les tarpons à  l’embouchure de l’Adour ? Ne riez pas, gamin, j’ai vu apparaître un été (1980?) les balistes dans la baie de St Jean, ils sont maintenant en Bretagne !


[Total : 8    Moyenne : 2.3/5]